Les Pays-Bas : on a regardé du coin de l’œil, on était plein de fromage…

Il y a quelques mois, lors d’un voyage chez des amis en Allemagne, nous avons visité la Hollande. Nous avons littéralement regardé le pays du coin de l’œil pendant une demi-journée. Nous avons visité la seule ville — Winterswijk. Il est situé à l’est du pays, tout près de la frontière avec l’Allemagne. Mais, vous savez, une seule visite suffisait non pas pour découvrir, bien sûr (ce qu’on peut y apprendre en une demi-journée !), mais… pour sentir le pays, ou quelque chose comme ça…

Une odeur particulière, une architecture particulière… Et, bien sûr, un moulin à vent ! Comment en Hollande sans moulins à vent ! Bien que oui, maintenant il est censé dire seulement — les Pays-Bas. Mais quand nous y étions, il était encore permis d’appeler le pays la Hollande.

Lorsque vous entrez en Hollande depuis l’Allemagne, vous le voyez immédiatement : les routes deviennent sensiblement plus étroites. Deux voitures qui s’éloignent frottent littéralement leurs rétroviseurs. Je ne peux tout simplement pas imaginer comment il est possible de passer avec un camion ici !

Ce moulin nous a rencontrés à l’entrée de la ville.

Winterswijk, Pays-Bas. Photo d’archives personnelles. Winterswijk, Pays-Bas. Photo d’archives personnelles.

Ils ont fait le tour du moulin, mais n’y sont pas entrés. Sur la plaque, qui est fixée à côté de l’entrée, on lit que ce moulin a été récemment restauré, et a été construit au début du 19ème siècle.

Aux abords de la commune, le paysage est rural, agréable, totalement bucolique.

Quartier de Winterswijk, Pays-Bas. Photo d’archives personnelles. Quartier de Winterswijk, Pays-Bas. Photo d’archives personnelles.

L’attraction principale de la ville est l’église Saint-Jacques. Construction stricte et solide.

Voici la place principale de la ville. Il y a de nombreux magasins ici, parmi lesquels, bien sûr, il y avait une fromagerie.

Winterwijk. Photo d’archives personnelles. Winterwijk. Photo d’archives personnelles.

Je suis un très grand amateur de fromage. J’ai coupé mon souffle à la fromagerie! On nous a proposé plusieurs assiettes à déguster. J’étais timide au début. Et puis rien, vendu et tellement essayé … Que j’en ai même eu marre d’acheter.En 🙂conséquence, nous avons acheté un demi-kilogramme de 5-6 types de fromages inhabituels différents pour nous, que nous avons presque tous donnés sur notre retour aux parents et amis.

Je me suis tellement emporté en essayant le fromage et en choisissant parmi des dizaines de variétés que j’ai même oublié de prendre une photo du magasin.

Mais le fleuriste a « cliqué » :

Chez le fleuriste. Winterwijk. Photo d’archives personnelles. Chez le fleuriste. Winterwijk. Photo d’archives personnelles.

Quelques photos prises dans les rues d’une petite ville hollandaise :

Winterwijk. Photo d’archives personnelles. Winterwijk. Photo d’archives personnelles. Winterwijk. Photo d’archives personnelles. Winterwijk. Photo d’archives personnelles. Winterwijk. Photo d’archives personnelles. Winterwijk. Photo d’archives personnelles. Winterwijk. Photo d’archives personnelles. Winterwijk. Photo d’archives personnelles.

Et, enfin, les rues hollandaises «c’est tellement-o-oh largeur-s…» !

Winterwijk. Photo d’archives personnelles. Winterwijk. Photo d’archives personnelles.

En un mot, la ville est très colorée, authentique, comme si c’était un jouet.

Nous l’avons aimé, s’il y a une route vers ces régions, nous reviendrons sur Winterswijk.

Si vous avez aimé la visite de Winterswijk, ne soyez pas avare de «J’aime» !

Merci à tous ceux qui ont lu jusqu’au bout !